Abattant

En ébénisterie, un abattant désigne une pièce que l’on peut lever et baisser librement. L’exemple le plus courant est sans doute la tablette des « secrétaires à abattant » (quel que soit leur style) qui, en s’abaissant, transforme le meuble en un bureau permettant de réaliser de petits travaux d’écriture. Mais l’abattant définit bien d’autres éléments, comme par exemple les couvercles de coffre, ou les portes de certains éléments hauts de cuisine.

Les abattants peuvent être fixés au moyen de diverses quincailleries : pivot, charnières à piano, charnière invisibles... Un abattant se caractérise également par la présence d’un dispositif de maintien en position ouverte. Pour un secrétaire par exemple, on utilise des compas pour limiter la course de l’abattant et le maintenir en position horizontale. Pour un couvercle de coffre, de simples chaînettes suffisent le plus souvent pour empêcher un basculement vers l’arrière. Mais il existe aujourd’hui des mécanismes à ressorts, ou à vérins, permettant une manipulation tout en douceur. Ce type de mécanisme est particulièrement recommandé lorsque le mobilier en question est à hauteur d’enfant : un abattant qui retombe violemment, ça peut faire très mal !