Un semainier d'inspiration Louis-Philippe

Encombrement :
h. 960 - L. 529 - l. 380
Semainier d'inspiration Louis-Philippe
Semainier d'inspiration Louis-Philippe - le plan
Meuble d’appoint, ce semainier est facile à intégrer dans votre intérieur. Il est composé de sept tiroirs superposés, un pour chaque jour de la semaine. C’est un meuble de rangement apparu sous Louis XV, au milieu du 18e siècle, et dont la vogue connut son apogée durant le règne de Louis XVI. On le retrouve ensuite dans tous les autres styles. Le modèle que je vous propose est ainsi d’inspiration Louis-Philippe.

Pour le dessus de mon semainier, j’ai employé un marbre. J’ai personnellement eu l’occasion de récupérer le mien d’un chevet Louis-Philippe hélas trop abîmé pour être restauré. Ce marbre étant peu profond, j’y ai ajouté une alaise sur l’arrière, afin qu’il ait une profondeur convenable. Procurez-vous votre propre marbre auprès d’un fournisseur spécialisé (marbrerie, marchand de matériaux, brocantes…). Vous pouvez aussi envisager un dessus en massif, il suffira d’y exécuter la moulure prévue. Ce semainier est destiné à ranger des documents, il faut donc que ses tiroirs aient des dimensions intérieures suffisantes pour recevoir des classeurs de formats traditionnels. Ce meuble est fabriqué dans du chêne, mais vous pouvez très bien le faire en merisier ou noyer. Les côtés sont en bois massif : attention au retrait du bois ! Nous allons réaliser le plan en tenant compte des dimensions du marbre tout en restant dans une conception traditionnelle Louis-Philippe.

Plan proposé par Serge Page dans Le Bouvet n°123 disponible au sein du
Recueil rouge de la 21e année.

Autre modèle de chiffonnier :
Un chiffonnier contemporain, utile et pratique paru dans Le Bouvet n°148 (Recueil rouge n°25).


Vos commentaires

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire