Aubier

L'aubier est la partie « vivante » d'un arbre. Située juste sous l’écorce, il transporte la sève et croît durant la période estivale. Chaque hiver, quand la sève « redescend », une partie de l'aubier se transforme en duramen (bois parfait). C'est ainsi que se forment les cernes annuels et concentriques que l'on observe pour estimer l'âge d'un arbre.

Moins durable, plus tendre, et plus sensible à l'attaque des insectes xylophages que le duramen, l'aubier et impropre à la fabrication d'objets en bois et doit donc être éliminé lors des opérations de débit. Sur certaines essences comme le chêne ou le mélèze, l'aubier est très identifiable, car beaucoup plus clair que le duramen. L'ébène d'Afrique, bois noir et dur, présente un aubier blanc crème. Mais sur d'autres essences comme l'érable, le peuplier ou l'épicéa, l'aubier ne se distingue pas facilement à l'œil nu.

Note : l'aubier est également appelé « lard » ou « flache » par les professionnels du bois.