Comparatif : les aspirateurs d'atelier - le choix des modèles

Descriptif: 
Olivier de Goër livre ici quelques éléments de contexte qui expliquent le caractère hétérogène du panel d'aspirateur présenté dans le comparatif paru dans le n° 58 de BOIS+.
Image: 
BP58-aspirateurs-Degoer
Sommaire: 

Par Olivier de Goër

J’avais initialement prévu de tester un panel d'aspirateurs de classe M (niveau de filtration adaptée aux poussières fines de bois). J’ai donc demandé aux fabricants les aspirateurs Bosch bleu GAS 35M, Festool CTM36, Metabo ASR50M, Virutex ASC 682, tous des appareils que j’ai effectivement reçus.

BP58-aspirateur-BoschBP58-aspirateur-Festool

BP58-aspirateur-MetaboBP58-aspirateur-Virutex

J’ai également demandé un modèle Milwaukee, mais le service presse du fabricant m’a fait savoir que la marque ne souhaitait communiquer qu’auprès des professionnels… au moins c’est clair ! Chers lecteurs de BOIS+, sachez que vous n’êtes pas dignes de Milwaukee.

Pour Makita, également demandé, la situation est bien plus ambiguë, pour ne pas dire douteuse. Voilà déjà quelques temps que je n’arrive plus à avoir leur matériel, et le message qui m’avait été envoyé, au début de la crise covid, n’était pas clair, entre un problème d’approvisionnement lié à la covid elle-même et un refus plus ou moins déguisé de ne plus se soumettre aux tests. Makita fait le mort… sauf que voici quelques jours je découvre qu’un youtubeur boiseux bien connu présente justement une vidéo avec l’aspirateur Makita ! Ce ne serait pas la première fois qu’une marque préfère confier son matériel à un influenceur plutôt que de se prêter à un test comparatif dont l’auteur peut se permettre d’être critique avec le produit. Interprétation de ma part ? Possible ! Je laisse chacun libre d’en penser ce qu’il veut.

Bref, avec quatre aspirateurs, je n’avais pas de quoi travailler, j’ai donc voulu élargir le panel. Bosch en gamme verte n’a pas répondu à ma demande et je n’ai pas réussi à contacter Kärcher.

Restaient un AEG et un Ryobi qui ne sont jamais arrivés, mais sont partis de chez le fabricant puisque j’ai reçu la batterie du Ryobi (l'aspirateur m'est parvenu, mais hélas après parution de la revue), unique modèle non filaire prévu.

BP58-aspirateur-Ryobi

Un Einhell arrivé in extremis et qui n’est pas celui que je souhaitais (le TE-VC 2025 SACL, présenté sur leur site, mais qui ne sera disponible qu’au second semestre : dommage !), et j’ai complété par un petit Parkside (Lidl). D’où un panel un peu déséquilibré, avec un gros trou entre un haut de gamme assez fourni et deux petits, voire très petits modèles.

BP58-aspirateur-EinhellBP58-aspirateur-Parkside

Au final j’ai construit cet article selon deux approches : un comparatif entre matériels de haut de gamme, et un questionnement sur l’intérêt (ou pas) d’investir dans du haut de gamme par rapport à des matériels économiques, avec prise commandée (Einhell) et sans (Parkside).

BP58-aspirateurs-Degoer

Vos commentaires

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire