Une bibliothèque à ressaut

Loïc Michel a réalisé cette bibliothèque à ressaut à trois portes, faisant appel à plusieurs essences et mettant en œuvre de la marqueterie.

« Voici quelques photos et informations concernant ma dernière réalisation : une bibliothèque 3 portes à ressaut. C’est beaucoup plus compliqué qu’une bibliothèque droite, mais tellement plus joli. Elle est peut-être un peu particulière, sans portes pour la partie haute, et avec des portes « à briquet », encastrées. J’utilise ce terme « portes à briquet », qui n'est peut-être pas le nom exact, mais c'est celui utilisé pour désigner certaines armoires des années 1920 où les portes étaient ainsi encastrées dans le bâti.

Bibliothèque à ressaut

Cette bibliothèque est en chêne massif et en châtaignier pour les fonds. Les incrustations pour les rainures sont en palissandre de Rio. J’ai choisi cette solution à cause du contraste avec le chêne, qui est resté très clair. Pour la finition, il s’agit d’un vernis-vitrificateur mat des frères Nordin, qui laisse le bois pratiquement dans sa couleur naturelle. La personne à qui elle est destinée voulait des choses simples, et un bois très clair.

J’ai ajouté à ce meuble une petite marqueterie : il s’agit de deux lettres entrelacées, rappelant les initiales des deux mariés (cadeau de mariage !). J’ai utilisé de la loupe de peuplier comme fond sur cette marqueterie pour qu’elle ressorte légèrement de la couleur du chêne, ce qui est exactement le contraste désiré. J’ai collé la marqueterie sur un contreplaqué fin avant de l’insérer dans les quatre pieds (je craignais de rater le collage en l’insérant directement dans les pieds). C’est peut-être un peu moins joli, mais beaucoup plus aisé à faire !

Bibliothèque à ressaut : insertions en marqueterie

Je me suis servi d’un article du Bouvet pour réaliser les entrées de clé en os. C’est pour le moins joli et original. Je les ai usinées avec une fraiseuse numérique, ce qui est plus facile pour réaliser des modèles identiques. Il s'agit d'une fraiseuse commandée  par un ordinateur. Le dessin est fait à l'ordinateur et est reproduit grâce à la CFAO. Rien de très compliqué, encore faut-il avoir cette machine, de petit format (A4) mais assez performante. Par la suite j’ai poli les entrées de clé avec des petites meules montées sur perceuse.

Bibliothèque à ressaut : entrées de serrure en os

Bien sûr, cette bibliothèque n’est pas parfaite. Il y a des défauts, mais rien de trop méchant. Je ne sais pas faire des meubles parfaits, mais c'est aussi une marque du travail artisanal ! »

Bibliothèque à ressaut

Loïc Michel


Vos commentaires

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire
nanard74 17/04/2019 12h28

Bonjour,
très belle réalisation et un beau rendu de finition qui n'a pas altéré la couleur initiale du chêne. En ce qui concerne les défauts on est souvent les seules a les voir, ce qui conte c'est le rendu général. Juste une petite question, pourrais t'on avoir les plans, ce serait sympa de les partager. Merci d'avance si c'est possible.
bonne journée Bernard